2015

La Foire Saint Laurent

opérette-bouffe en trois actes
de Jacques OFFENBACH
livret de Hector CREMIEUX et Albert de SAINT ALBIN
dans une version de concert mise en espace


Mise en scène : Frantz MOREL A L'HUISSIER
Direction musicale : Laurent ZAÏK                                                        Piano : Karl BARAQUIN



samedi 23 et dimanche 24 mai
au Théâtre Saint Léon
11 place du Cardinal Amette, 75015 PARIS






Note d'intention du metteur en scène

La Foire Saint Laurent,
une opérette inédite de Jacques Offenbach !
Une plongée dans un Paris contemporain, sur une place où la fête ne finit jamais. Il s'y passe des événements cocasses, des couples se forment et se transforment... S'y croisent des comédiens, un faux prince "jet-setteur", une ancienne strip-teaseuse, un groupe de vieilles filles sous la coupe d'une redoutable chaperonne espagnole, le directeur d'un musée de cire qui envoie son neveu se déniaiser avant le mariage, un cabaretier coquin, et tout cela sous les yeux de la police qui semble plus intéressée à se distraire qu'à verbaliser.

Un joyeux programme en perspective !




Distribution

Bobêche : Roopa CHAUHAN
Carlinette : Fabienne LALISSE
Malaga : Blandine CORNE
Doña Juana : Marta PRAT-ALDRICH 
Nicolas : Loïc GUIGNOT
Ramollini : Bernard ZAKIA
Curtius : Laurent DUTHIL
1er Sergent (La Bombarde ) : Alain GIRON
2e Sergent( Sombraccueil) : Daniel FAURE
Ramponneau : James GODET
Danseuse 1 : Laura OLENA
Danseuse 2 : Sophie CASASNOVAS
Bateleur 1 : James GODET
Bateleur 2 : Jean-Michel VOIRONT
Bombonette : Myriam THUILLIER
Lolotte: Sylvane GENZARDI
Le Pensionnat de vieilles-filles :
Clotilde : Nora KETIR
Dorothée :
Danielle TOURRIER
Lucile :
Laura OLENA
Léonore :
Michèle PLOCOSTE
Hermance :
Sophie CASASNOVAS
Marguerite :
Marie-Pierre LAURENT
Cécile :
Michèle MEDRINAL
et
Christine GIBERT, Loredana BERNARDINI, Lucrèce VICENTE,

Catherine SIMON-VERMOT, Didier LOZE, Emmanuel RUTH,

Yann BRETT, Patrick LOMADZE

Pianistes-chefs de chant :

Karl BARAQUIN et Yves MEIERHANS





"La Foire Saint Laurent tient le milieu entre l'ancien opéra-bouffe et l'opérette actuelle. A côté de pages toutes de charme et d'esprit, on trouve des élans de gaîté et de bouffonnerie qui rappellent le temps de La Grande Duchesse et d'Orphée aux Enfers. D'ailleurs, à sa création, de nombreux morceaux sont bissés, notamment au 2ème acte".                                                           Extrait d'un article de la Revue et Gazette Musicale du 7 février 1877



La troupe de La Foire Saint Laurent  2015


Le metteur en scène et le pianiste


Retours de spectateurs sur La Foire Saint Laurent

"Bravo pour cet après-midi euphorisant. Nous ne connaissions pas cet opéra-bouffe d'Offenbach, ce fut une jolie surprise. Et également de découvrir que cette Foire a véritablement existé (merci pour le programme très documenté !). Avec joie à votre prochain rendez-vous !" S.D


"Un immense bravo au pianiste ! Une impressionnante performance." M-F GdB


"C'est toujours un grand plaisir de venir voir un évènement du Groupe Lyrique. On sent un bel esprit de "troupe" ! Bravo pour cette Foire si drôle, tous ces personnages et une histoire délirante et pétillante. C'est très sympa d'investir la salle, nous avions l'impression de faire partie du spectacle." F.L.


"...Nous nous sommes laissés prendre par le gag du début : on a vraiment cru que le spectacle risquait d'être annulé, ce qui est le début de l'histoire." L.L.


"Bravo aux vieilles-filles coincées du pensionnat qui se lâchent de plus en plus, tordant !" C.M.


"Offenbach nous offre encore une fois quelques pages musicales tout à fait magnifiques. Bravo pour avoir sorti cette Foire Saint Laurent de l'oubli." A.B.






Le théâtre de La Foire Saint Laurent en 1786




















Crédits photos :
Jean-Didier TIBERGHIEN